Championnats d'Afrique seniors / Alger 2020

La CAA satisfaite des infrastructures d’Alger

La délégation de la Confédération africaine d'athlétisme s’est dite ‘’très satisfaite’’ des installations d’Alger devant abriter les Championnats d'Afrique "Seniors", prévus du 24 au 28 juin 2020, à l’issue de la visite du stade du 5 juillet et du SATO du complexe Olympique Mohamed-Boudiaf.

stade1

Composée du Directeur général de la CAA, M. Lamine Faty et de son Directeur technique, M. Abdelaziz Daouda la commission a inspecté aussi bien le stade du 5-Juillet que le terrain annexe du SATO, qui subi actuellement d'importants travaux de rénovation, ciblant aussi bien la piste d'athlétisme, les gradins que les autres aménagements.

L a délégation de la CAA accompagnée par le président de la FAA, M Abdelhakim Dib, du Directeur des équipes nationales, M.Abdelkrim Sadou ainsi que les responsables de direction de l’organisation sportive MM. Moloud Ghozali et Amine Djouhri a été reçue par les responsables de l’OCO, dont son directeur général, M. Mohamed Bakhti ainsi que directeur du stade annexe, M Brahim Boudiaf.

Les deux responsables de la CAA ont longuement discuté avec ceux de l’OCO pour finaliser les travaux engagés pour abriter la compétition dans les meilleurs délais possibles. Les responsables de l’OCO ont assuré que ‘’le nécessaire sera fait pour accueillir dans de très bonnes conditions nos invités: athlètes et accompagnateurs’’.

A l’issue de la visite M. Faty a indiqué au site www.faa.dz que ‘’ Notre visite s’inscrit dans le cadre de la préparation des championnats d’Afrique et nous sommes venus pour inspecter les installations sportives. Ainsi nous avons effectué ce matin une visite au stade du 5 juillet et au stade annexe et à l’issue de cette inspection même si les travaux de réfection ne sont pas achevés, nous sommes plus que satisfaits de l’avancement des travaux et également optimistes pour la suite’’.

stade3

‘’Nous avons relevé des remarques techniques c'est-à-dire l’agencement des infrastructures qui sont retenues pur abriter les championnats et les mettre à niveau. Je pense que ce travail est entrain de se faire dans de très bonnes conditions et nous avons reçu des assurances des responsables des sites et des techniciens, que presque 90% des travaux sont réalisés. En ce sens, nous sommes optimistes quant à la réception des sites des compétitions dans les délais’’ a-t-il ajouté.

‘’Pour le choix du site du déroulement des championnats nous avons opté pour le stade du 5 juillet, qui avait déjà abrité les championnats d’Afrique et qui offre toutes les commodités pour une compétition d’athlétisme de niveau mondial. Mais je suis aussi agréablement surpris par l’allure des travaux de réfection du stade annexe qui une fois achevé, pourrait abriter des compétitions d’athlétisme de niveau international, tant ces installations répondent aux standards internationaux’’ a-t-il relevé.

‘’On est satisfait, mais ce n’est pas une surprise pour nous, car à chaque fois que l’Algérie s’engage à organiser une compétition africaine, nous savons que tout sera parfait grâce aux ressources humaines et autres capacités dont elle dispose. En un mot nous avons toujours trouvé ce que nous cherchons en Algérie’’ a souligné M. Faty ajoutant que ‘’cette visite sera suivie par une autre consacrée aux infrastructures devant habriter les participants, mais nous n’avons aucune inquiétude sur cet aspect puisque nous savons que les délégations seront logées dans de très bonnes conditions''.

Une virée à l’ISTS

stade2

Outre le SATO et le stade 5-Juillet, les deux responsables de CAA ont effectué une petite virée du côté de l'Institut des sciences et technologies du sport (ISTS) où ils ont également "constaté de visu" les infrastructures disponibles. Ils ont été reçus par le Directeur de l’ISTS, M. Mourad Mahour Bacha qui leur a fait visité les différentes installations notamment les salles des cours, celles des entrainements avant de visionner un documentaire sur l’état des travaux entamés au niveau de l’institut pour qu’il retrouve son image de marque.

Par ailleurs, les membres de la CAA sont attendus demain au siège de la télévision nationale, où ils procéderont à des négociations concernant les droits de retransmission des prochains Championnats d'Afrique.

Mohamed Zemmour pour FAA