Semi-marathon international de Béjaia 2019

Dans une organisation très plus parfaites

Bravo… grand bravo pour l’AMC Béjaia qui vient de démonter une fois de plus, si besoin est, sa maitrise de l’organisation de son semi-marathon à travers les artères de la capitale des Hammadides.

semi be01

Accueil, hébergement, restauration, transport, déroulement de la compétition et information, rien n’a été laissé au hasard par la dynamique équipe sous la houlette de son président Fatseh Hadad pour réussir en ce vendredi 18 octobre le 14e semi-marathon de Béjaia.

Les participants notamment les lauréats des trois premières places chez les hommes et les femmes ont tous salué l’organisation ainsi que le tracé des 21 km.

‘’Tout a été parfait et on a couru dans de bonnes conditions et une belle ambiance. Les encouragements des spectateurs sur le parcours nous ont aidés à nous surpasser pour redoubler d’efforts pour terminer en force’’ avait indiqué le vainqueur, le kenyan Joseph Kiprono Kiptum.

semi be02

L’engouement populaire ainsi que la forte participation à cette 14e édition ont donné une autre dimension à cette épreuve dont la cérémonie protocolaire s’est déroulée sous les auspices du wali de Béjaia, M. Ahmed Maabed en présence des autorités locales.

La FAA était représentée à cette compétition par son premier vice-président, M. Ferhat Azzam et son chargé de communication, M. Mohamed Zemmour.

Ils étaient près de 5000 participants dont un plateau d’élite d’athlètes étrangers de niveau mondial d’une quarantaine d’athlètes à prendre le départ, après l’hymne national et une minute de silence observée à la mémoire du regretté Rezki Azaoun, secrétaire général de la FAA.

A travers les ruelles fermées à la circulation automobile, les athlètes se sont donnés à fond pour arracher les primes mises en jeu pour les plus forts, ou tout simplement terminer l’épreuve et pouvoir ‘’gagner’’ une médaille de participant.

Sur le plan technique, la compétition pour les places du podium s’est jouée entre les hommes forts soit le vainqueur, le marocain Omar Ait Chitachen et l’ougandais Michael Kiprop Kapchebusha.

Ces trois hommes se sont vraiment ‘’bagarrés’’ en se reliant à la 1ere place tout le long du parcours, avant que Kiprono Kiptum, n’arrive à fausser compagnie à ses concurrents et aller franchir en tête la ligne d’arrivée avec une avance de 21 sec sur le Ait Chitachen et 59 sec sur Kapchebusha.

semi be03

Ces petits écarts au chrono témoigne de toute la ‘’lutte’’ à laquelle s’étaient livrés ces hommes, reléguant les autres aux seconds plans.

Chez les dames, la victoire est revenue à Damaris Mutua Mythe de Bahreïn en 1h16.03 devant l’algérienne Riham Sennani 1h18.53 et la marocaine Kebira El Gmiri en 1h19.38.

L’épreuve des 7 km a été gagnée chez les hommes par Ramdane Ouarghi en 21.53 devant Hamza Yousfi 21.56 et Amiri Bensaid en 22.01, alors que c’est filles c’est Saadia Bouadjaib qui s’est imposée en 27.45 devant Hakima Takeznount en 29.32 et Massilia Slimani en 31.08.

Le rideau est tombé sur la 14e édition à la satisfaction de tous qui ont hâte de se retrouver en 2020, pour la 15e édition qui aura lieu également au mois d’octobre, nous a précisé le président Hadad.

Mohamed Zemmour pour FAA