Cross-country- Challenge national FAA-SONELGAZ 2019-2020

Cross ‘’Said Cherdioui’’ de Tizi Ouzou: Bourouina du CREPSM au bout du suspense

Une victoire au bout du suspense a été celle de Khiredine Bourouina

du CREPSM ce samedi sur le cross seniors hommes du classique ‘’Said Cherdioui’’ comptant pour le challenge national FAA-SONELGAZ 2019-2020, brillamment organisé par la ligue d’athlétisme de Tizi Ouzou.

croscherd

Une compétition qui a enregistré 1 232 athlètes dont 468 filles sur les différents départs et que la ligue voulait un hommage à ces anciens dirigeants qui se sont plus de ce monde.

Feu Bachir Belkacem un de ses membres décédé, il quatre ans et le regretté Rezki Azaoun son ancien DTW et ancien secrétaire général de la FAA, rappelé à Allah en novembre dernier, ont été honorés à titre posthume en marge de cette manifestation qui a connu un grand engouement.

A cette occasion des plaquettes commémoratives ont été remises aux familles des regrettés invitées à cette compétition nationale avec la participation d’athlètes étrangers.

Laborieux a été aussi le succès de Bourouina que peu de monde attendait de la part de nos crossmen devant la présence de quatre puissants africains subsahariens dont des kenyans et éthiopiens qui avaient dicté leur loi, il y a une semaine, à Setif.

Le militaire qui s’est accroché au Kenyan Issac Kimutai est resté derrière lui en tentant de suivre son rythme assez rapide qu’il avait imposé dans l’espoir de lâcher son poursuivant.

Ce dernier qui s’était imposé au cross ‘’Abdou Seghouani’’ d’Alger a résisté aux accélérations de son adversaire arrivant ainsi à prendre une avance sur le second groupe composé notamment l’autre algérien Ali Grine et les éthiopiens Mokenin et Wuletaw.

C’est à la moitié de la dernière boucle que Bourouina qui se sentait plus frais, se porta au devant de Kimutai pour le devancer même de quelques mètres à la grande satisfaction des techniciens algériens qui voyaient Bourouina franchir la ligne d’arrivée en tête suivi de deux étrangers.

« Par cette victoire, Bouirouina vient de démonter que nos athlètes sont capables de gagner et devant une redoutable concurrence’’ a indiqué au site www.faa.dz, l’entraineur en chef du CREPSM, M. Said Ahmim en souligant l’excellent travail effectué et la résistance de son athlète pour gagner de la sorte’’.

Tout en notant que sa sélection participera au mondial du CISM de cross country le 3 avril au Portugal, M. Ahmim a souligner que ‘’nos crossmen sont en mesure d’aller aux championnats d’Afrique de Lomé le 8 avril et revenir avec un résultat encourageant.

Chez les seniors dames, le kenyane Kibet qui s’était imposée à Sétif a été reléguée au second plan par l’éthiopienne Almetsehay alors que la première algérienne Kenza Dahmani s’est pointée à la 5e place de cette épreuve marquée par l’absence des représentantes de la protection civile d’Alger.

Les autres courses ont été aussi très disputées comme celle des juniors garçons qui a vu la victoire de Mohamed Benkarama de Sara Batna devant Hachem Merrad d’Oum El Bouaghi et Yakoub Karkari de Setif.

La 9e étape du challenge national de la FAA-SONELGAZ 2019-2020, le challenge Amor Benhabies, aura lieu samedi prochain à El Khroub (Constantine).

Mohamed Zemmour pour FAA