Médaillé d’or aux Jeux Africains de Rabat

Larbi Bouraada ambitionne d'améliorer son record continental de l’heptathlon en salle et aller aux J.O de Tokyo, 

Le doublé médaillé aux derniers Jeux Africains de Rabat, Larbi Bouraada ambitionne d’améliorer son record d’Afrique de l’heptathlon en salle et aller aux Jeux Olympiques de Tokyo.

bouraadatokyo     

En 2019, Bouraada s’était contenté de participer seulement aux jeux africains disputés au Maroc et où il avait gagné deux médailles : une en or au décathlon et l’autre en bronze au saut à la perche.

‘’Après une double intervention chirurgicale et la longue convalescence je n’ai pu revenir à temps pour pouvoir m’entrainer et préparer les championnats du monde’’ a indiqué au site www.faa.dz, Bouraada, samedi en soirée en marge de la cérémonie en honneur de Taoufik Makhloufi et l'haltérophine Walid Bidani par le MJS. 

‘’En 2019, mon principal objectif était les Jeux Africains seulement, car après mes deux interventions chirurgicales, il était impossible pour moi d’être prêt pour les mondiaux de Doha’’ a détaillé Bouraada dont la première épreuve de cette saison était lors du championnat national ‘’open’’.

Satisfait de sa participation aux J.A du Maroc, notre champion se projette sur l’année 2020 qui s’annonce chargée pour lui.

‘’Le plus important c’est la préparation de nouveau pour les échéances sportives de 2020 et c’est pour cette raison que j’ai entamé ma préparation tôt cette saison pour être au rendez-vous’’ a-t-il précisé en ajoutant qu’il compte s’aligner sur les épreuves en salle en premier lieu.

‘’Je vais bien me préparer pour être prêt pour les mondiaux en salle qui auront lieu du 13 au 15 mars 2020 à Nanjing en Chine, et j’ambitionne d’améliorer mon record d’Afrique sur l’heptathlon qui est de 5911 points que j’ai réalisé en le 28 février 2010 à Bercy en France’’ a expliqué Bouraada qui a annoncé qu’il sera sous la direction de l’entraineur Mohamed Hocine.

‘’Mohamed Hocine a beaucoup travaillé avec moi, ces derniers temps puisqu’il était adjoint de mon ancien entraineur aux J.O de Rio au Brésil’’ a-t-il fait savoir.

Lors des J.O de Rio, Bouraada avait terminé à une honorable 5e place avec un total de 8521 points contre 8893 points pour le vainqueur l’américain Ashton Eaton, rappelle-t-on.

Cependant l’objectif premier de Bouraada reste les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020. ‘’Les Jeux olympiques de Tokyo seront les derniers de ma carrière et je compte être présent et défendre dignement les couleurs de mon pays’’ nous a-t-il dit en souhaitant ne pas contracter des blessures qui sont fréquentes chez les athlètes de haut niveau.

‘’J’espère arriver aux Jeux avec toutes mes capacités pour pouvoir concourir dans de bonnes conditions’’ a-t-il ajouté.

Bouraasa n’a pas oublier de parler des championnats d’Afrique que notre pays abritera en été prochain à Alger, en disant que malheureusement sur Alger il n’y a pas un stade où les athlètes peuvent s’entrainer ‘’facilement’’.

Le stade annexe dit ‘’sato’’ de la cité olympique Mohamed Boudiaf reste, pour Bouraada le mieux indiqué pour les athlètes et pour les entraineurs.

Concernant l’aspect technique, sans le préciser, Bouraada travaillera pour monter sur la plus haute marche du podium.

Mohamed Zemmour pour FAA