Rezki Azaoun n’est plus / hommage

A Dieu Da Rezki

Il était ainsi Da Rezki avec des qualités humaines inestimables. Dévoué à son travail, pour sa passion, son sport… son athlétisme.

rezkikdoha


Il était …oui Da Rezki a vécu avant de partir, à l’âge de 71 ans, rejoindre son créateur ce vendredi 11 octobre après midi, après une brève maladie à son retour des mondiaux de Doha où il avait participé au congrès électif de l’IAAF.
Enfant de Tizi-Ouzou, originaire de Ouagnoun, le secrétaire général de la fédération Algérienne d’ Athlétisme (FAA), était un acteur et militant acharné du mouvement sportif national.
Dévoué au sport, il s’était donné à fond sans calcul aucun pour être au service de tous, athlètes, entraineurs, dirigeants et autres parents, sauf pour lui-même.
De la ligue d’athlétisme Tizi Ouzou, où il était directeur technique de wilaya, au poste de S.G de la FAA en passant par ceux du DJS de wilaya, notre ami diplômé de hautes études du sport, s’était toujours distingué par grand sérieux dans son travail.
Un des piliers de l’athlétisme national, Rezki Azaoun s’était dévoué pour ce sport, sa passion pour lequel il a toujours œuvrer pour le tirer vers le haut.
En ce sens, son savoir-faire a valu à notre pays des reconnaissances des instances sportives internationales.
Le contact, d’un membre de la CAA, hier en soirée suite à la triste nouvelle, témoigne de toute la notoriété de Rezki Azaoun.
Pilier de la FAA, il sera très difficile de lui retrouver un successeur de sa trompe tant l’homme s’était ‘’sacrifié’’ pour son job, sans jamais rechigner.
De jour comme de nuit, il ‘’travaillait’’ toujours, notamment quand il avait dossier non finalisé… il nous est arrivé de finaliser très tard dans la nuit, par téléphone, un document qu’il devait envoyer tôt le lendemain.
Fatigué, ces dernières années, depuis ses ennuis cardiaques, Da Rezki avait songé à partir et rentrer chez lui….Mais il est resté…sans jamais pouvoir s’en aller pour rendre l’âme en revenant d’une mission au service de son sport l’athlétisme…

A dieu grand frère tu resteras à jamais dans notre a mémoire