Jeux Africains 2019

3e journée : trois autres médailles dont deux en or pour nos athlètes

Nos athlètes ont ajouté, à leur escarcelle, trois médailles soit deux en or et une en bronze lors des épreuves de la 3e journée d’athlétisme des jeux africains qui s’est déroulée ce jeudi à Rabat.

          

Les médailles d’or ont été gagnées par Abdelmalik Lahoulou sur le 400 m haies et Hichem Cherabi au saut à la perche.

Notre champion d’Afrique en titre du 400 m haies, l’année dernière à Asaba au Nigéria, a su comment se ‘’réserver’’ pour la finale, lors de la série disputée mercredi. Fort de sa longue expérience, Lahoulou a surtout assuré et la victoire et sa qualification avec un modeste chrono de 50.03.

Lors de cette finale il a très bien géré se adversaires pour se pointer au devant avec un temps de 49.08 devant Sawadogo Bienvenu Wendlasida du Burkina Faso 49.25 et le tunisien Mohamed Amine Touati en 49.29.

Une victoire très importante à ce niveau et très bonne pour le moral en prévision des mondiaux de Doha.

L’autre médaille d’or a été l’œuvre de notre perchiste Hichem Cherabi qui a dominé le concours avec un saut de 5,00 m, alors qu’il pouvait beaucoup mieux faire. Mais comme l’essentiel a été la victoire et la médaille, Cherabi a réalisé le plus important dans ce genre de compétition. Son poursuivant immédiat, le tunisien Mejdi Chahata ne pouvait l’inquiéter avec un saut de 4,70 m.

Le médaillé d’argent était en effet beaucoup plus occupé par la concurrence de Larbi Bouraada, le médaillé d’or du décathlon de ces jeux qui s’est invité au concours de la perche.

Avec la même performance de 4,70 m, Bouraada ne s’est incliné qu’au nombre d’essais et a remporté l médaille de bronze.

Ainsi l'athlétisme national totalise six (06) dont quatre médailles d'or avec Abdelmalik Lahoulou sur le 400 m haies, Amine Bouanani sur le 110 m haies et Bouraada au décathlon et une médaille d'argent par Yasser Mohamed Tahar Triki au triple saut et une en bronze par Bouraada au saut a la perche.

Sur le 400 m haies dames, notre vice-championne olympique de la jeunesse, il y a une année a Buones Aires en Argentine, Loubna Benha a été loin de son niveau et a été éliminée dès son entrée en compétition.

Classée en 5e position de sa série avec un faible temps de 1:01.04, la jeune Benhadja encore dans la catégorie junior, avait réalisé 59.71 lors du championnat national open, fin juillet dernier à Alger. Cette compétition de niveau aux cotés des meilleures africaines de cette très dure épreuve, Benhadja aura gagné en expérience.

Cette série a été dominée par la Kenyane Vanice Kerubo Nyagesera en 57.87 devant la sud africaine Zeney Van Der Walt (58.15) et la marocaine Lamia Lhabz (58.26).

Mohamed Zemmour pour FAA