Elite nationale /Compétitions

1500 m : Makhloufi pas loin des minima des mondiaux

Marche: Nos athlètes loin du haut niveau 

Taoufik Makhloufi a réalisé un chrono de 3.36.50 sur le 1500 m du meeting international de Berne en Suisse disputé le 3 aout 2019, ratant de 50 centièmes les minima des mondiaux de Doha au Qatar du 28 septembre au 6 octobre 2019.

makhtaou

Il est entré en seconde position derrière le suédois Berglund Kalle 3.36.07 et devant le tchèque Jacub Holusa 3.36.65.

Makhloufi dont c’est la 3eme sotie en compétition de très haut niveau depuis les Jeux de Rio réussira certainement les minima fixés à 3.36.00 et aller à Doha et tenter de monter sur le podium.

Lors de ces premières sorties sur le 800 mètres, il avait réalisé 1 :46.33 mardi 16 juillet sur le 800 m du meeting international de Sotteville-les-Rouen (France) où il avait occupé la 2e place, avant denregistrer le 20 juillet un meilleur chrono en 1 :45.33 au meeting international Heusden- Zolder en Belgique.

Ce chrono lavait qualifié pour le 800 m des championnats du monde de Doha en attendant de le voir sur l’épreuve du 1500 m, sur laquelle notre champion est médaillé d’argent olympique.

Lors de ce meeting un autre algérien, Ramzi Abdennouz a occupé en 1.47.25, la 8e place du 800 m remporté en 1.46.12 par le polonais Marcin Lewandowski.

Nos marcheurs loin du haut niveau

Par ailleurs et sur le plan de la performance, nos marcheurs sont loin du haut niveau pour prétendre à des podiums dans les compétitions internationales.                                

A l’exception de la jeune Souad Azzi du MB Bejaia qui arrive doucement mais surement à améliorer ses performances d’une compétition à une autre, nos autres internationaux n’arrivent pas à se hisser au plus haut niveau.

MARCHEURS

Azzi s’est en effet brillamment illustrée dans toutes les compétitions auxquelles elle avait participé officielles et autres meetings. Lors des championnats Arabes du Caire en février dernier, elle avait gagné en 47.21.74, la médaille d’or du 10 km marche en signant un nouveau record national vieux de 18 ans car il remonte à 2001 en 48.31.44 par Dounia Kara.

Pour sa part, Bariza Ghezlani est entrée 3e avec un temps de 49.59.92.

Par la suite elle est allée à Casablanca au Maroc pour enregistrer un nouveau record national du 10 km marche sur route avec un chrono de 47.16.
Lors de ce meeting, sa compatriote Bariza Ghezlani a été créditée d’un chrono de 1h47.32 sur le 20 km marche tout comme les hommes qui ont été loin des performances de niveau du 20 km marche gagné en 1h25.49.

Aymen Sabri a enregistré 1h31.38, Hicham Medjber s’est contenté de 1h33.46 alors que Mohamed Ameur a tout simplement abandonné.

Lors du national open, nos internationaux hommes étaient incapables d’élever le niveau pour réaliser les minima des Jeux Africains. Mohamed Ameur a réalisé 1h29.25, Mohamed El Fateh Meddour 1h31.03 et Hicham Medjber 1h37.31.

Par contre cet open a été également, une autre occasion pour Azzi de confirmer son talent en enregistrant la meilleure performance algérienne du 20 km en 1h36.05 devançant Ghezlani de 4 mn 34 sec (1h40.39).

Par cette seconde performance africaine, elle a été la seule, parmi les marcheurs à être retenue par la DTN pour les Jeux Africains de Rabat.

Mohamed Zemmour pour FAA