2e Journée Grand Prix de la FAA

Modestes performances à Alger

La deuxième journée du Grand Prix de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) s’est déroulée samedi après-midi au stade annexe d’athlétisme de l’Office du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, à Alger. Cette après-midi d’athlétisme a été mise à profit par de nombreux athlètes qui y ont participé en vue d’opérer les derniers réglages avant les grandes manœuvres,

prévues dans les toutes prochaines semaines et dans lesquelles il s’agira de se donner à fond pour les athlètes en quête de minima requis pour la qualification aux échéances internationales inscrites au calendrier de la Fédération pour l’année en cours. Néanmoins, les performances réalisées samedi, à Alger, ont été qualifiées de «plutôt modestes» par les techniciens et autres observateurs. Beaucoup d’entre eux ont également estimé qu’il était «encore tôt pour pouvoir juger objectivement des forces des uns et des autres». Notons enfin que la Direction des équipes nationales (DEN) et la Direction technique nationale (DTN) de la FAA suivent de près la progression des athlètes au fur et à mesure des compétitions.