Cross-country/championnats Arabes 2019

Le DEN « Les objectifs largement atteints »

Les sélections nationales de cross-country (hommes et dames) en cadets, juniors et seniors ont remporté sept médailles dont une en or et quatre en argent aux championnats Arabes de la spécialité disputés samedi 5 janvier 2019 à Amman en Jordanie.

Amman010

Cette moisson nullement attendue par la DTN a fait dire au Directeur des équipes nationales (DEN), M. Abdelkrim Sadou que ‘’L’objectif est largement atteint par rapport à cette compétition et par rapport à la période ainsi que nos attentes’’.

Rencontré à Chlef en marge du cross Ahmed Klouche, le DEN devait préciser au site www.faa.dz que ‘’Nous avions tablé sur la constitution de sélections compétitives et permettre aux jeunes de forger leurs capacités compétitives et se préparer pour l’avenir’’, ajoutant ‘’Car certains ont un avenir très prometteur comme Oussama Cherrad qui a gagné chez les U20 et la révélation de ce début de saison Aissa Lefilef chez les U18 mais aussi Nawel Chibah et Ghania Rezzik chez les féminines’’. ‘’Ces athlètes ont confirmé tout le bien qu’on pensait d’eux’’ a avoué M. Sadou.

Si les membres de la DTN avaient misé sur les jeunes, les séniors les ont surpris notamment pas les places qu’ils ont occupé. ‘’Chez les séniors il est vrai qu’on ne s’attendait pas à ce résultat du moins par équipe parce que ce n’est pas forcément les meilleurs séniors hommes qui s’étaient qualifiés’’ a-t-il précisé.

Plus explicite il révèle que ‘’Pour la sélection on s’était basé sur les trois premières éditions du challenge national FAA de cross c'est à dire que tous les athlètes n’étaient au terme de leur préparation. Il faut dire aussi que ce championnat constitue un tremplin pour la suite de la saison et surtout en prévision des championnats du monde de cross prévu le 30 mars 2019 au Danemark’’.

Rappelant que le rendez-vous de Amman était également une occasion pour jauger la préparation et les capacités des athlètes dans ce genre de compétitions, il dira qu’ ‘’Au cours des prochaines étapes du challenge cross, nous allons voir si réellement nos athlètes peuvent participer dans de meilleures conditions au mondial’’.

Pour le DEN, ces championnats ne sont pas décisifs pour la participation aux championnats du monde, car c'est une compétition dont le niveau est loin de celui des mondiaux.’’les athlètes appelés éventuellement à participer doivent être beaucoup plus préparés et doivent démontrer d’autres potentialités’’, a-t-il préciser en avouant qu’on a très peu d’athlètes qui réalisent moins de 30mn sur le 10 000 m donc c’est très difficile de juger de la participation dès maintenant’’. ‘’Si on participe aux championnats du monde il faudrait que nos pronostics soient en adéquation avec ce genre de compétitions’’ a-t-il détaillé.

''Notre décision de participation ou pas au championnat du monde dépendra de plusieurs paramètres, a-t-il fait savoir en disant ‘’On verra le déroulement du championnat national du 2 mars à Sétif et on va prendre en considération le niveau de la participation et la prestation de nos athlètes en se basant sur les temps réalisés et juger les disparités entre les athlètes à l’arrivée. Il ne faut pas prendre une équipe si les athlètes sont ‘’très éparpillés’’ par rapport à leurs arrivées et positions pendant la course’’. ‘’Il y a aussi l’avis des entraineurs qu’il faut prendre en considération’’ a fait remarquer le DEN qui dira ’’Il reste encore des compétitions et on verra d’ici au rendez-vous mondial pour décider de notre participation avec des équipes complètes’’. Interrogé sur le niveau des sélectionnés pour Amman, M. Sadou a souligné que chez les jeunes se sont les meilleurs qui se sont qualifiés mais chez les seniors il y a à dire. ‘’Nous venons d’assister aujourd’hui au cross de Chlef où les athlètes ont montré un autre visage par rapport aux étapes disputées comme Hicham Bouchicha, Ali Grine et je pense que la confrontation va être très difficile. Les uns auront à confirmer leurs qualifications pour Amman et les autres à démontrer qu’ils sont meilleurs. ‘’C’est une rivalité qui sera bénéfique pour le niveau et c’est de bonne augure pour notre sélection’’ a-t-il dit.

Cellule de Communication