Cross-country/championnats d’Afrique 2018 à Chlef

Sympathique réception de fin de stage en présence de nos champions olympiques

C’est en présence de nos champions olympiques Noureddine Morceli et de son  manager et frère Abderahmane et de Taoufik Makhloufi qu’a été organisée  dimanche soir 29 octobre 2017 à l’hôtel Ouled Brahim de Zéralda, une sympathique réception de fin de stage en prévision des championnats d’Afrique de cross-country prévus le 17 mars 2018 à Chlef.

              

                Une ambiance festive autour de grillades, a regroupé la quarantaine d’athlètes en stage de préparation depuis le 8 octobre courant sous la direction du staff technique national conduit par Mohamed Salem, Azzedine Sakhri et Sid Ali Sief et composé egalement  de  MM. Mohamed Tifahi, Saidi Sief, Mohamed Rezaz et Brahim Chetah  venus renforcer l’encadrement technique aux cotés des kinés Slimane Allali et Ramzi Benhassir..

                Etaient présents à cette collation, le directeur technique national (DTN), Abdelkrim Sadou, le financier de la FAA, Rabah Derradji, le chargé de la communication, Mohamed Zemmour, les membres du B/F, Said Ahmim, Messaoud Khelil et Ferhat Azam ainsi que le médecin fédéral, Ali Moussaoui.

                M. Sadou a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et a notamment remercié les deux frères Morceli d’avoir accepté l’invitation de la FAA, avant de céder la place à M. Ahmim qui au nom du président de la FAA, M. Abdelhakim Dib, a souhaité également la bienvenue à tous les présents.  

              

Notre champion olympique et du monde et auteur de plusieurs records du monde, Noureddine Morceli s’est dit ‘’très content’’ de répondre à l’invitation de la FAA pour venir partager ces moments de détente avec la relève de notre athlétisme. Prenant la parole devant les présents Morceli a notamment encouragé les jeunes à ‘’travailler dure et ne jamais s’occuper des futilités mais toujours de la préparation’’.

 ‘’ La préparation ce n’est pas uniquement la séance d’entrainement mais c’est durant toute la journée qu’il faut bien répartir entre le travail, la récupération et le repos’’ a indiqué Nouredine en direction des athlètes en les incitant à toujours travailler et encore travailler qui reste a-t-il dit ‘’la devise pour réussir dans sa carrière sportive durant laquelle la patience et l’autre clef de la réussite’’.

Revenant sur quelques anecdotes de sa riche carrière, il a dit qu’il avait toujours dans son esprit l’ambition de s’attaquer aux records des ces prédécesseurs, même si cela relevait de l’utopie à son époque.

‘’Mais avec le travail, le sérieux et surtout la persévérance j’ai réalisé les résultats que vous connaissez’’ a ajouté l’enfant de Tenes qui a par la suite répondu à des questions des athlètes avant de discuter plus longuement avec certains athlètes comme Ali Messaoudi et Oussama Cherad.

                         

 

Pour sa part son frère Abderahmane est lui aussi intervenu pour souhaiter beaucoup de courage et de succès à cette relève pour laquelle il a dit notamment : ‘’ Travaillez et profitez des moyens et des conditions qui vous sont offertes par l’Etat pour réaliser de très bonnes performances et hisser le drapeau nation très haut dans les compétitions officielles internationales comme les mondiaux et le jeux olympiques’’, a-t-il insisté à dire pour les jeunes ravis d’écouter de tels conseils.

Avant de quitter les lieux, les deux frères ont promis de répondre présents à chaque invitation de la FAA, pour mettre leur savoir faire au service des jeunes. Ainsi, ils ont promis de rendre visite à la sélection nationale, au cours de son prochain stage prévu en novembre prochain à Tikjda.

De son coté, Taoufik Makhloufi retenu par des obligations personnelles a tenu à répondre présent même quelques peu en retard. Arrivé à la fin de la collation, il a longuement discuté avec les athlètes dans une très bonne ambiance. 

                

Lui aussi a conseillé aux athlètes de beaucoup travailler, de ne pas rechigner à l’effort et être toujours sérieux pour espérer réussir. ‘’ Ce n’est pas facile de devenir champion, cela nécessite d’énormes sacrifices et il faut savoir être patient pour ne pas griller les étapes’’ a-t-il dit.

Mohamed Zemmour pour FAA